Français - English - Español

Le droit au développement (2007)



La dernière décennie est marquée par un accroissement sans précédent des inégalités et un développement spectaculaire de l’écart entre pays dits dévelop­pés et pays du tiers monde d’une part, et, au sein même des pays d’autre part. Ceci est attesté par divers rapports des Nations Unies, des conférences internationales et même par les institutions financières internationales. Cette extension catastrophique de la pauvreté et des inégalités rend impéra­tive la mise en œuvre et la promotion de la Déclaration sur le droit au déve­loppement.


Adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU en 1986, cette Déclaration apparaît comme le rejeton tardif des efforts entrepris par le mouvement des non-alignés dans les années 1960 et 70, lorsqu’il en avait encore la force et la conviction, pour imposer un nouvel ordre économique international (NOEI) plus juste et équitable. Elle n’a jamais été vraiment mise en œuvre, mais conserve néanmoins toute sa pertinence juridique, politique et morale.

La Déclaration sur le droit au développement constitue un instru­ment international de première importance, car la Déclaration affirme le droit au développement en tant que droit humain dans toutes ses dimensions et précise avec force les principes qui devraient présider aux relations internatio­nales, dans un esprit d’égalité et du respect mutuel afin d’en permettre la pleine réalisation. Elle met l’accent sur les droits collectifs, le droit des peuples à choisir leur propre développement et insiste sur la coopération internationale entre les Etats, une coopération qui ne saurait se résumer à une prétendue as­sistance internationale, bien que celle-ci soit jugée « essentielle » (Art. 4.2).

De ce point de vue, elle constitue, globalement avec l’ensemble du corpus des droits humains, un instrument pour les peuples dans leur lutte contre les politiques néolibérales.

La présente brochure a pour but de présenter la Déclaration sur le droit au développement (encore largement méconnue par la plupart des organisations de la société civile), relater l’évolution des débats et les enjeux la concernant au sein des instances onusiennes en matière des droits humains, tout en se pen­chant sur les perspectives y relatives.


calle

ISBN 2-88053-056-3
calle
Mots-cl�s

calle

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site réalisé avec le soutien de la Fondation de France et de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme | Juristes-Solidarités participe à la Coredem | Action soutenue par la région Ile-de-France