Français - English - Español

Quand une action citoyenne prend appui sur le droit

Face à la répression des sans-abri par certains maires français




" Dans les sociétés qui préfèrent l’ordre à la justice, de plus en plus de personnes réclament le sacrifice de la justice sur l’autel de l’ordre [...] Pour mettre un terme à l’insécurité des citoyens, on exige des lois supprimant les garanties qui subsistaient ; et pour donner plus de liberté aux policiers, on réclame des lois qui suppriment les libertés des autres" , tels sont les propos de l’écrivain Eduardo Galéano dans un article intitulé "La Guerre aux pauvres" (in Le Monde diplomatique, août 1996). Il semblerait que de tout temps, l’ordre ait été préféré à la justice. En 1546 déjà, les édiles de la ville portuaire de Marseille, dans le sud de la France, décidaient "d’ensarrer


calle
calle
Mots-cl�s Citoyenneté - Défense juridique - Démocratie - Droit - Droit-pauvreté - Exclusion - Exclusion sociale - Inégalité sociale - Justice - Mobilisation communautaire - Paupérisation - Ville -

calle

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site réalisé avec le soutien de la Fondation de France et de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme | Juristes-Solidarités participe à la Coredem | Action soutenue par la région Ile-de-France