Français - English - Español

Deuxième Journée d’éducation juridique pour la démocratie




Les discours introductifs du directeur du Centre Le Canelo de Nos (Chili) ainsi que du coordon nateur national du programme juridi-que, Sebastian Cox, rappellent le contexte de cette 2ème j ournée nationale d’éducation juridique pour la démocratie : le retour à la démocratie du régim e chilien. Ils mettent l’accent sur ce que cela entraîne : un défi à relever pour la société c ivile et ses organisa-tions. La plus grande partie du rapport concerne le travail de chacune des six commissions : indigène , femme, éducation civique, travail, quartiers populaires, droits de l’homme. Vingt expérience s apparaissent dans le travail de ces commissions. Celui-ci est cependant présenté dans ce rap port de façon très formelle : thèmes juridiques prioritaires pour chacune des commissions, act ions à mettre en oeuvre, formes d’échange et de collaboration, méthode de travail dans le nouv eau contexte national. Les commissions insistent sur la nécessité d’organiser de nouvelles rencontres, de coor-donner les efforts des ONG et de poursuivre les efforts entrepris. Plusieurs propositions sont faite s : élaboration d’une formation spécifique pour la démocratie, par exemple, dans le domaine de l’éducation civique. Une nouvelle perspective apparaît pour toutes les commissions, avec le retour à la démocratie et la possibilité de mener un travail de proposition, de pression pour l’adoption de lois conf ormes à leurs voeux. Cette situation, qui permet à la Commission "femme", par exemple, de souhaiter une modificatio n des normes existantes ou l’adoption de nouvelles normes, entraîne cependant encore de nombre uses questions sur le rôle des ONG au cours de cette nouvelle étape dans laquelle le gouvernem ent prend davantage en compte leurs préoccupations. La Commission "indigène", notamment, s’int erroge sur le maintien de l’identité des ONG et, dans ses conclusions, Sebastian Cox, notant l es changements survenus tant au niveau du pouvoir exécutif central et local que du pouvoir lég islatif, insiste sur l’importance de réfléchir à ces nouvelles perspectives.


calle
calle
Mots-cl�s Démocratie - Droit - Organisation populaire - Pratique du droit - Secteur populaire - Société civile -

calle

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site réalisé avec le soutien de la Fondation de France et de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme | Juristes-Solidarités participe à la Coredem | Action soutenue par la région Ile-de-France