Français - English - Español

Le travail d’un réseau d’information et de communication pour le développement STD




Steps Towards Development (STD) est une organisation non gouvernementale (ONG), créée en novembre 1983, par un groupe de chercheurs, d’agents de développement et de travailleurs sociaux, tous animés par la même volonté d’établir un meilleur système de communication et d’information considéré comme essentiel au processus de dévelop-pement. Ce groupe constitue un réseau dont le le travail s’articule essentiellement autour du rôle de la femme dans le développement. Depuis sa création, les domaines d’information de STD ont surtout concerné les questions de droit - que ce soient les droits de la femme, de l’enfant, les droits de l’homme, de l’environ-nement et les pratiques alternatives de droit. Pour les fondateurs de STD, l’information et la communication font partie intégrante du développement. La disponibilité d’informations utiles à l’action et l’effectivité d’un système de communication sont les conditions premières à la mise en place d’un réseau d’échanges et de mise en relation entre les organisations de développement de toute dimension. Un tel réseau implique une coopération et une utilisation collective des sources d’informations. Afin de satisfaire cette nécessité, STD souhaite mettre en place le DWIN (Development Workers Information Network - réseau d’infor-mations des agents de développement) pour favoriser les relations entre les agents de développement et ceux chargés de la mise en oeuvre des programmes gouvernementaux de développement dans différents pays de la région. Le réseau DWIN permettra de promouvoir les échanges d’ idées, d’ informations, de points de vue et d’expériences à travers des discussions, des réunions, des séminaires au sein d’organisations établies en particulier au niveau local. Ce réseau vise à faire participer activement les populations concernées par le processus de développement et à leur donner les moyens d’utiliser collectivement les ressources locales. Déjà les informations de sources nationales ou internationales sont diffusées au sein des membres du DWIN qui les redistribuent à leur tour au sein de leur communauté. STD souhaite également : - développer des centres d’informations et des banques de données sur les sujets d’activités des différentes organisations en répondant aux besoins précis des ONG intéressées ; - développer un système de communication à deux voies entre les agents chargés des politiques de développement et la population ; - développer des groupes de formation par secteur d’activité (TCG - Traines Core Groups), qui sont composés de représentants du gouvernement et d’organisations sociales non gouvernementales et de développement . La principale caractéristique des programmes de formation de STD réside dans l’organisation des sessions de formation de façon décentralisée qui consiste à assurer les sessions non seulement à Dhaka mais aussi dans différents endroits du pays plus accessibles aux participants ; - continuer à motiver les populations à utiliser les documents mis à leur disposition pour défendre leurs droits (avec le matériel péda-gogique utilisé lors de l’organisation de campagnes de sensibilisation au droit) ; - poursuivre la publication des documents d’information et de formation au droit sous forme de diapositives, fascicules illustrés, plaquettes, bulletins de liaison, cassettes audiovisuelles, bandes dessinées . A l’occasion de la Conférence des Nations unies de Pékin sur la femme, STD a par exemple publié et diffusé auprès d’un large public une plaquette très didactique de presentation et d’explication de la Convention sur l’élimination des formes de discriminations contre la femme (connue sous le titre anglais abrégé de CEDAW), ratifiée en 1984 par le Bangladesh ; - montrer l’importance des initiatives alternatives de développement auprès des populations concernées ; - organiser des campagnes de conscientisation portant sur la question du développement et de ses enjeux afin de faire pression sur les autorités compétentes pour qu’elles prennent les mesures qui s’imposent.


calle
calle
Mots-cl�s Communication - Développement - Droit - Droits des femmes - Information juridique - Relation droit/développement - Réseau - Réseau d’information -

calle

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site réalisé avec le soutien de la Fondation de France et de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme | Juristes-Solidarités participe à la Coredem | Action soutenue par la région Ile-de-France