Français - English - Español

La marche d’Ekta Parishad en faveur de la terre



Partis de Gwalior le 2 octobre dernier, les 25 000 paysans sans terre participant à la marche « Janadesh » ont atteint Dehli le dimanche 28 octobre.


Le lendemain, le gouvernement indien a annoncé la mise en place d’une commission nationale de la terre, principale revendication de l’organisation Ekta Parishad, à l’origine de cette mobilisation.

« La prison ou la terre » chantaient lundi 29 octobre les 25 000 participants encerclés par la police dans leur campement, empêchés d’atteindre le Parlement, objectif de cette marche non-violente inspirée par Gandhi.

Ce même jour, le leader du mouvement Rajagopal, signait un texte politique avec le Ministre du développement rural annonçant la création de la commission nationale de la terre.

C’est l’aboutissement d’un long travail de négociations politiques mené tout au long de la mobilisation. Cette décision a marqué la fin de Janadesh et les marcheurs ont commencé à remplir les trains du retour hier au soir, en exprimant leur joie par les chants et les danses.

Extrait d’un communiqué de Frères des Hommes, Peuples Solidaires et la Confédération paysanne (organisations françaises qui soutiennent la marche Janadesh)

Pour en savoir plus : www.freresdeshommes.org


calle
calle
Mots-cl�s

calle

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site réalisé avec le soutien de la Fondation de France et de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme | Juristes-Solidarités participe à la Coredem | Action soutenue par la région Ile-de-France