Français - English - Español

Les Dina




En savoir plus sur cette expérience

Dans le Vakinankaratra, la région des volcans, une région fertile mais désertée, le Ministère de l’Agriculture a soutenu un projet de mise en valeur des terres. Ce projet visait à faciliter l’implantation des paysans sans terre dans la région. Cependant, des conflits sont apparus avec des élus communaux qui ont tout mis en oeuvre pour tenter de chasser les paysans des terres que le Ministère leur avait pourtant concédées. Ils ont ainsi envoyé des pilleurs pour arracher les cultures des paysans et les menacer de représailles s’ils ne quittaient pas les terres.

Les paysans ont alors fait appel au Comité pour le Droit des Paysans afin qu’il les conseille dans leur démarche. Face à l’inertie de l’Etat et soutenus par le Comité, les paysans ont décidé de recourir à un mode de résolution des conflits propre aux instances traditionnelles : les délibérations collectives de base.

Les principes de gestion, ainsi décrétés et approuvés par un nombre de personnes déterminé, font alors acte de loi. Un décret (Dina) fut donc édicté et approuvé par 300 personnes. La Dina décrétait la région en état de siège et menaçait, à leur tour, les pilleurs de destruction de leur récolte s’ils ne réparaient pas les dommages causés. C’est sur la base de cette Dina qu’une action a été intentée auprès de l’Etat afin d’obtenir réparation.


calle
calle
Mots-cl�s Madagascar -

calle

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site réalisé avec le soutien de la Fondation de France et de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme | Juristes-Solidarités participe à la Coredem | Action soutenue par la région Ile-de-France