Français - English - Español

Le Laboratoire d’Anthropologie Juridique de Paris, partenaire du programme

Fondé en 1963 par Michel Alliot qui le dirigea jusqu’en 1988, le laboratoire d’anthropologie juridique de Paris (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) s’est structuré sur la base d’une double dynamique, l’une africaniste et dans le sillage des études sur le droit coutumier, l’autre plus "européenne" et dans la perspective d’une histoire comparative des institutions. Le développement des recherches et le déploiement des interventions du laboratoire ont expérimenté le statut singulier des travaux portant sur l’Afrique et les réticences institutionnelles à voir se constituer une discipline "critique" aux marges des sciences du droit.

C’est donc par la pratique d’une anthropologie politique du droit que le LAPJ a fondé une nouvelle approche "pragmatique" en privilégiant certains champs de recherche où son expertise est sollicitée : les politiques foncières et de gestion des ressources renouvelables, les politiques judiciaires, la mise en oeuvre de l’Etat de droit, la médiation et l’intermédiation culturelle.

Les recherches fondées sur des expériences de terrain de longue durée, s’appuient sur une méthodologie dynamique qui repose sur le paradigme pluraliste du droit toujours en train de se faire.

Actuellement, le laboratoire compte quarante quatre doctorants, et est alimenté, pour partie par les étudiants du master 2 recherche -spécialité droits africains. La moitié de ces doctorants viennent d’universités étrangères, qui choisissent de mener leur approche, en dialogue avec les foyers d’anthropologie du droit dans le monde.

Adresse : LAJP, 9 Rue Malher, 75 004 Paris

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site réalisé avec le soutien de la Fondation de France et de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme | Juristes-Solidarités participe à la Coredem | Action soutenue par la région Ile-de-France